Love life #2

Le premier remonte à bien trop longtemps à mon goût. Mais la teneur de la fin de l’année ne m’a guère laissé le temps d’en concocter un suivant. Maintenant que ça s’apaise un peu, voilà le second cru des Love life :

1- sa petite main qui s’agrippe à la mienne pour la coller contre son cœur, le soir, pendant le câlin dans la pénombre avant de le déposer dans son lit

2- ses éclats de rire pendant une partie de chatouilles : je pourrai les écouter en boucle pendant des heures ces fous rires là

3- ce rdv du 26 mars : je voyais cette date si loin et je m’étais imaginée si impatiente, mais en fait, je me délecte de cette attente, qui ne fait que renforcer mon envie de concrétiser ce projet

4- la (re)découverte du tapioca, et plus exactement des perles du Japon, cuites dans du lait de coco, le tout surmonté de mangue ou de banane, c’est divin

5- ce petit déjeuner préparé spontanément par mon homme (le 2ème en 10 ans !), avant que je me lève, avec, sur le plateau, tout ce que j’aime

6- la satisfaction d’avoir enfin trouvé la bonne place pour ce meuble dans notre salon, cette impression qu’il est exactement là où il devait être depuis tout ce temps

7- le temps des résolutions, même si je sais parfaitement que je n’en tiendrai aucune ! J’aime cet espoir de renouveau, de changement. Peut-être que ma seule bonne résolution serait de ne pas en prendre et d’accepter enfin ce que je suis en ce moment.

and welcome 2015 !

Nous y voilà, 2015 est là. Je vous souhaite une excellente nouvelle année, que la vie vous soit douce.

De notre côté, je n’aurais pas cru cela possible mais nous avons attaqué 2015 avec deux enterrements. Le 2 janvier ! Voilà. Encore de la tristesse. J’ai l’impression que ça n’en finira jamais ! Même si ce coup-ci, cela rentre dans l’ordre des choses puisque il s’agit de gens âgés. Mais tout de même… On va dire que 2014 nous faisait son dernier coucou…

Les vacances ont été bonnes donc (si on met de côté le 2 janvier). Bénéfiques même. Et parfois usantes aussi. Nous avons quelques jours rien que tous les 3, sans famille, juste nous, les amis, notre rythme. Que ce fut bon ces moments rien qu’à nous. Je nous souhaite de retrouver cette zénitude tout au long de cette année. Cela ressemble à une résolution, moi qui suis si prompte à ne pas les tenir.

Puisqu’on en parle, en voici quelques unes, en vrac… A quoi bon les classer, de toute façon, elles ne verront pas février !

– relativiser, me zénifier : je m’améliore déjà un peu mais il reste du chemin encore… peut être la seule résolution que je tiendrai, étant donné que finalement ce sont les épreuves de ces derniers temps qui m’y pousse presque malgré moi

– être bienveillante : avec moi, avec mon corps, avec mon homme, avec mon fils. De la douceur que diable !

– corollaire de la bienveillance, s’écouter : suivre ses intuitions, être attentive aux petits signaux.

– parler, dialoguer, s’exprimer : moi la grande boudeuse, je m’améliore sacrément et je dois reconnaître que cela évite bien des disputes. Oh bien sûr, elles existent toujours mais se font bien rares désormais. A poursuivre.

Et pis, c’est tout. Rien sur le sport, la nourriture, le sommeil. Parce que, après tout, s’écouter et être bienveillante avec soi-même, ça englobe tout le reste. Etre en phase avec moi-même, voilà mon seul mantra de 2015.