La révélation qui me dérange

Moi qui faisait la fière devant les autres mais qui, au fond, me demandais si je n’étais pas un peu bizarre (voir folle), moi qui clamais que chaque mère gérait à sa façon, eh bien finalement, je suis rentrée dans le moule. Oui, moi qui ai laissée avec joie mon fils d’à peine 3 mois à sa nounou pour reprendre mon boulot, moi qui suis toujours ravie d’avoir du temps pour moi (sous-entendu au détriment du temps passé avec lui), moi qui trépignais de partir en vacances à 2, j’ai eu le coeur très gros en ce 29 juillet. Une grosse boule dans la gorge qui a mis du temps à partir. Presque les larmes aux yeux même. Je ne me reconnaissais presque pas dans cette réaction, tellement elle m’a surprise moi-même. Je m’imaginais guillerette, impatiente, excitée, mais alors, triste, ça non. Quasi une révélation. Je sentais bien qu’au fil des mois, j’évoluais. Mais de là à basculer vers ce sentiment, j’en suis soufflée moi-même.

Mais ça me chiffonne. Oui, ça me chiffonne parce que, je dois bien l’admettre, je suis rassurée d’être comme tout le monde. Et avec cette logique-là, on ne va pas bien loin. Du moins dans le domaine de la parentalité. Car s’il y a bien une chose horripilante, c’est de sentir jugés dans ses choix et ses ressentis de parents. C’est tout moi ça : clamer que chaque maman a son style, sa façon de faire et d’être, et malgré tout, être bien contente de ressentir ce qu’il faut ressentir. D’être bien normale.

Limite je me déçois. Quel mélange ambigu de sentiments. Ce confort douillet et rassurant d’être dans la norme. Cette colère contre moi-même d’être ravie de ça. Cette déception aussi. J’aime les gens qui revendiquent, qui vont à contre-courant, qui bousculent les codes. Pour une fois, la vie me donnait l’occasion de bousculer un peu mon côté plan-plan. Et paf, premier virage, et retour illico à la conformité.

En tout cas, c’est un fait, je cherche toujours à me situer par rapport à un repère sociétal. Au lieu de me dire que je suis juste moi, je raisonne encore et toujours en terme de « je suis plutôt comme ci ou comme ça ».

Il reste du boulot en la matière on dirait !

Publicités

Chamboulez moi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s