Longueur d’onde

J’avais déjà évoqué ce sujet dans un précédent billet, nos différences en matière « d’éducation » m’effraient un peu. Par moment, j’ai l’impression que l’on ait sur deux longueurs d’onde totalement opposée. Ces différences s’avèrent être plutôt une complémentarité mais j’avais tellement en tête d’être en cohérence que cela me perturbe toujours un peu.

Il m’arrive de résister et d’argumenter uniquement parce que j’en ai besoin pour légitimer ma place de mère. Je suis pétrie de doutes, ça, on commence à le savoir. J’ai beaucoup de mal à me situer, à me fier à mon instinct. Je progresse nettement depuis la naissance de J. mais j’ai encore bien de la marge. Ceci dit, je sais pertinemment que je ne serai jamais cette mère archi-convaincue de ce qu’elle prône. Je serai toujours plus ou moins influençable. Il suffira d’un jour « sans », d’un jour de doute, de fatigue pour que je remette en question une partie de mes choix. Mais parfois, quand je choisis de suivre une voie, même si ce choix est fait du bout des lèvres, j’ai besoin de le défendre. Comme pour me prouver que j’ai fait le bon choix justement. Pour m’auto-persuader de son bien fondé. Pour légitimer mon choix de mère. Alors qu’au fond, ma décision est si fragile, mon choix si peu important à mes yeux. Finalement, ce n’est pas tant la nature du choix que le fait même d’avoir choisi qui compte.

Pourtant, il y a des sujets sur lesquels j’ai tendance à demeurer inflexible. Parce que je sais que j’ai raison. Et autant je suis très mauvaise pour défendre des choix peu assumés, autant je suis capable d’exploser de colère quand je sais que j’ai raison. Au point d’oublier qu’en face, j’ai une personne qui a aussi le droit de choisir une autre voie, quand bien même celle-ci est moins bonne à mes yeux. Dans ces cas là, je suis en colère contre moi-même de ne pas arriver à le convaincre. En colère contre lui de ne pas savoir lire dans mes yeux que, là, précisément là, j’ai besoin qu’il capitule, qu’il me suive, qu’il me fasse confiance.

A trop vouloir défendre mes idées, les assumées comme les plus fragiles, j’en deviens incapable de lui signifier ce qui compte réellement à mes yeux. Le problème, c’est que quand je défends davantage mon choix de mère que l’idée en elle-même, cela se fait au détriment de toutes les fois où je vais vouloir défendre mon vrai choix.

C’est dans ces batailles incessantes que naissent mes craintes. Ces argumentations sans fin me laissent sur un goût amer de fouillis, de désaccords. Elles créent des brèches dans lequel le doute s’engouffre. Elles me renvoient à la figure toutes ces différences que j’interprète comme des incohérences.

Mais finalement, est-ce si grave pour J. d’avoir face à lui deux façons de faire ? Sempiternelle question qui tourne dans ma tête. Où se trouve le bon dosage entre la répétition nécessaire à sa construction de repères et la diversité de comportement qui enrichira sa découverte de l’autre ? Parce que, après tout, la vie c’est ça. Des êtres différents, aux modes de vie différents, aux codes divers et variés. N’est-ce pas là la première façon d’éveiller notre fils à la diversité ? En voulant le meilleur pour lui, est-ce que je n’ai pas tendance à le priver de découvrir autre chose ? Ma conception du meilleur pour lui n’est sûrement pas la même que celle de son papa.

C’est à moi de savoir faire une place de choix à sa conception de père. A moi de prendre conscience que ma place de mère ne sera pas remise en question. A moi de prendre suffisamment confiance en moi et en nous pour faire collectivement les bons choix.

J’attends juste de lui qu’il me guide dans mes moments de doute, qu’il me rassure sur ma capacité à être une bonne mère, qu’il me fasse part de ses réflexions, qu’il sache écouter les miennes.

C’est à nous d’admettre que l’autre puisse faire différemment, mais tout aussi bien et tout aussi enrichissant pour J.

Publicités

Chamboulez moi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s