Je suis sa maman

Décidément, je cite beaucoup Marjolaine ces temps-ci… Il faut dire que ces articles sont toujours très inspirants.

A nouveau donc, un texte qui me parle beaucoup, au point de le relayer ici.

Pour ma part, je ne réalise absolument pas que je suis la maman de J. Au mieux, je me sens nounou. Au pire, j’ai l’impression que tout ça est irréel. Parfois mon esprit se détache et observe ces scènes de vie quotidienne comme si quelqu’un d’autre les vivait pour moi.

Je ne me sens pas maman, je l’aime plus que tout, je donnerai ma vie pour lui, je me sens bouillir quand on le « critique », je me sens louve quand on fait un geste que je n’approuve pas, mais maman, pour le moment, cela reste totalement abstrait.

Encore un trait bien éloigné des normes, de cette légende urbaine de la maternité qui est censé nous submerger à la naissance.

Publicités

Chamboulez moi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s