Trouver la perle rare

J. avait à peu près un mois et demi quand nous avons été le présenter à sa future nounou. Cet article s’éloigne un peu du sujet de la DPP et de comment elle se déclare, mais il me semblait important de partager mon expérience.

En bonne novice de tout ce qui concerne un bébé, quand il a fallu trouver un mode de garde, j’ai commencé par m’affoler. Crèche, nounou, assistante maternelle, garde partagée, nounou à domicile, aides de la CAF, j’y comprenais que dalle, je mélangeais, bref, je découvrais l’univers chaleureux et accueillant des mamans ! Pourtant je m’y prenais à l’avance, on était fin mai.

Après m’être fait jeter des crèches de la ville en deux semaines, je me suis mise en quête d’une nounou. Ou plutôt d’une assistante maternelle, oui je suis pro-agrément (bien que je ne doute pas qu’il y ait d’excellentes nounous sans agrément…). Mais un minimum de contrôle me rassure.

Me voilà avec la liste de la PMI dans une main, mon téléphone dans l’autre et mon après midi devant moi. Et ça recommence. Après m’être fait jeté par les 3/4 des nounous de la liste (mais poliment, quand même), je me retrouve avec 3 noms et 3 rdv. Sauf que j’ai bien aucune idée de comment on mène un entretien d’embauche moi ! Et puis, certes, je suis futur-employeur mais c’est moi qui cherche et c’est moi qui suis emmerdée si je fais la fine bouche… Et puis, le contrat, on écrit quoi dedans. C’est quoi la loi, c’est quoi l’Urssaf, au secours !!!!! Un petit debrief entre copines et un rdv au relais RAM plus tard, je suis au point. Ma liste de questions est prête (aucune originalité, j’ai tout pompé à mes amies).

Je prends mon gros ventre et mon petit carnet avec moi et zou, je vais faire passer les entretiens. J’avais le choix entre 3 personnes charmantes mais avec quelques « attributs » plus ou moins gênants :

– une amoureuse des perroquets aux cheveux roses (pas les perroquets hein…) mais un peu trop amoureuse de la télé (dommage, j’aimais bien les perroquets)

– une espagnole que je comprenais à peine et avec qui je me voyais déjà devoir apprendre sa langue pour lui expliquer le fonctionnement de la chair de ma chair

– une fan de bowling à l’autre bout de la ville un peu trop amoureuse de télé-réalité

J’étais bien embêtée avec tout ça. C’est finalement le bon coin qui m’a déniché la perle rare. Je ne le savais pas à l’époque mais cette femme va me sauver la vie (j’exagère à peine). Une jolie annonce, pro comme j’aime, pas trop gnan gnan, une voix dynamique au téléphone, bref ça démarre bien. Nous voilà tous les deux et demi les fesses dans son canapé, à échanger sur les conditions, son tarif, ses habitudes etc… Pas d’attributs bizarroïdes, le feeling passe bien, elle est arrangeante, moins procédurière que les autres, on se comprend, même génération, ça colle, on se pose pas de questions, on conclut !

Tout cela semble naturel. Ca l’a été pour moi, mais j’avais l’impression d’embaucher une nounou pour mes chats ! On m’avait averti, tu verras, confier son bébé, c’est terrible au début, tu ne fais confiance à personne, c’est dur de trouver la bonne personne…etc… Très honnêtement, si je mets de côté ce qui me gênait, j’aurais confié mon fils aux 4 personnes que j’ai rencontré. Toutes savaient donner un biberon, changer une couche, bercer un bébé, piloter une poussette. Mon bébé était encore dans mon ventre, je ne le connaissais pas encore, comment estimer quel est le bon choix. C’est comme cuisiner pour quelqu’un sans savoir ce qu’il aime. Ca passe ou ça casse. Ce que je ne réalisais pas, c’est que finalement, je cherchais une personne qui savait faire plus que ça, je cherchais mon complément. Et je l’avais trouvé, sans le savoir…

C’est comme ça qu’un soir d’août, j’ai reposé mes fesses dans son canapé mais avec un cosy en plus. Le courant passait toujours bien, on a signé notre mariage pour 3 ans. Pour le meilleur et pour le pire.

A ce jour,  nous n’avons connu que le meilleur.

Publicités

Une réflexion sur “Trouver la perle rare

  1. J’ai toujours eu l’intime conviction que les rencontres ne se faisaient jamais au hasard dans la vie…

Chamboulez moi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s